Assiégé

15 11 2008

« Souvenir d’un temps meilleur et d’un luxe évanoui… » Flaubert in Un cœur simple

« Something is rotten in the state of Denmark. » Shakespeare, in Hamlet, I, IV, 87-91

Les antiquaires depuis cinq heures du matin battent le nôtre pavé. Sis trottoir impair, ils boivent dans des Louis XV de fortune ou des tabourets Starck. Vu des lampes et des meubles anciens très beaux et/mais trop chers. « Vous la vendez combien la lampe 50’s ? » « 320 euros. » « Et le Starck (blanc sale) ? » « 50. » « Merci. » Deux fauteuis club à 2400 euros, des vanités, des paravents (1000 euros), des scènes de chasse (1000 euros), des livres anciens, des gâteaux au chocolat, des pizze, du fromage, du vin, des encornets, des bergères à koudous, des dessertes, des buffets, des lampes Art nouveau narguent notre exiguïté. Acheté pour un euro Le Décaméron de Boccace. Vu P.V. et son fils à côté de la Bibliothèque. L’esprit des Robins de Bois en la rue Mouffetard. Le dit fils avait sur la tête un de ces chapeaux-ballons-girafes. Ils en gonflent et déforment rue Daubenton. Mais pourquoi, pourquoi ? Des dames doivent venir chercher une table haute de bar. Les attends. Puis prendrai en photo ce miroir immense adossé à un arbre en face de la boutique odoriférante de macarons. Yata ?

Hier, commencé avec C. de découvrir LaTex. Pour l’instant, peu concluant.

Pris à la bibal, des livres pour rédiger l’essai demandé par notre prof de comparée sur le génocide rwandais : Jankélévitch, L’imprescrible, Le Seuil, 1986 (pour recopier des citations), Michael Walzer, De la guerre et du terrorisme, Bayard, 2004, Paul Ricoeur, Le juste, la justice et son échec, L’Herne, 2005; d’autres livres mais indirectement liés : Jacques Rancière, La parole muette, Hachette Littératures, 1998; d’autres sans rapport aucun, quoique : Pierre Bayard, Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, Les éditions de Minuit, 2007.

Les femmes sont passées. Parking. Porter tables. Retour : stand-bibliothèque de livres imprimés au XVIIIe siècle : grands dieux ! 170 euros pour les oeuvres de Musset, des missels, la vie de Marie, Les poèmes barbares de Leconte de Lisle en vieille édition à 78 euros. Faites un acte d’abnégation. Et je le fis. Le cigare au bec et la gouaille en bandoulière, le vieil homme me remit Boccace en mains presque propres. Contrit mais forcé, je rentrai. Les avoisinants passent Mon bel amant de Saint-Jean. Mais c’est Bruel qui fait sa chattemite. Et maintenant, ses souvenirs se voilent, il la revoit la fille, abibiali. Brisons-là : Anggun s’y met. Quousque tandem abutere patientia nostra ?

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :