Cruchons du 2 avril 2010 au Petit Broc

3 04 2010

« bon week end, pascal »

Pb de velib pour valérie 150€

patrick prend des photos

valérie traite vélib de voleurs

un livre prêté est un livre perdu

que sa rate cuise en enfer ?

prochaine réunion 7 mai

il nous a préparé de belles maquettes

pas publier le compte rendu

faire un petit résumé

se fendre d’un compte rendu du 16

ils pourraient s’intéresser au livre merde !

Arrête de sauter sur ton palefroi

on commence une heure plus tard

p.125 image très dépouillée antonioni Profession : reporter checker ?

1975

Travers 1012 garçon Pau

trois-mâts Horla

tout blanc : p.117

maison toute blanche p.102 bâtisse de Tristan

blanc couleur de la mort checker le blanc chez Pastoureau

blanc et vert couleurs de Passages

p.125 typographie : RC a un Mac, orlando…

« Un livre est toujours un cadeau délicat »

Pierre Klossowski la monnaie vivante

Aron Charon Coran vert

sexe saxe monnaie Klossowski signifiant signifié langage sémiotique

Onuma Nemon : nom de l’auteur d’Ogr

p.126 Pierre Jacob : philosophe spécialiste des sciences du langage, peut-être cela vient de ses essais

p.122

La fabrique de la pensée, Pierre Jacob

Les choses ont-elles un sens

p.126 Daniel Oster (inversion dont l’anagramme sera la figuration)

p.248 d’Eté + p.122

prenons le Trans Beauce à Chartres !!

Germain Nouveau converti un Vendredi Saint alors qu’il coupait un bifteck qu’il avait tenu à couper lui-même chez le boucher

tu le veux mon Pléiade ou pas ?

Sérieux !

tu te spécialises dans les auteurs de moins de 4 lignes

Germain Nouveau, Germain Nouveau, c’est qui Germain Nouveau

mort ‘un jeûne trop prolongé

« vêtu pour cette circonstance d’un long manteau noir classique »

W.M. William Morgan Eté p.248 variation sur Projet pour une révolution à NY

checker

Carroll p.123

Onuma Nemon Quartiers d’On !

Carte de l’Argentine : clin d’oeil Patagonie

« c’est le conte de votre automne et de mon départ » checker

Tistre, triste âme Tristram Tristan

éditions Verticales : On !

Cette fois » parce que la fois dernière fois : Ogr publié chez Tristan

on parle de Matoo et des bombes de L. qui est rentré bourré par deux fois chez son frère oui

addict au Côtes du Rhône

AA : bu deux soirs de suite chez mon frère

il n’y avait pas de bombes alors j’ai bu

le cousin de L. parle des femmes d’une façon scandaleuse

différences entre dîners hétéro et homo

voyage en avion

qui est cette femme : inversion (un des thèmes du livre)

Jakobson analysant Ulysse

il a vu Troie avec Orlando Bloom

inversion : Georges Sand

inverti

maison d’honneur

les mots manquent c’est les bières

« il entend cette phrase dont il connaît à l’avance chaque syllabe » : RC

Outrepas, fait un voyage en Hollande, au moment de l’élection présidentielle, trouve un endroit qui lui rappelle la reine roumaine

« So of course » : incipit de Jacob « Tout compte fait, écrivit Betty F. »

Manie des incipits vient de Barthes

for the world : Promenade au phare

« le monde » : dover beach, matthews arnold

« il attend cette phrase » : variation sur « entend »

on ne voit plus Wagner en français

ton désabusé du locuteur

il dit que non rc aime tout ce qui est faux parle de Germain L. ? Chantant Wagner en français dans les années 1930

Wagner enseigné comme poète dans les écoles

valérie recommence dans un mois avec obstination

zvedo apprend le russe

on est mieux à l’intérieur

remarque digne des gens qui visitent turner

sidérant je crois que c’est l’exposition où j’ai entendu le plus de bêtises

du genre je préfère ce qu’il a fait à la fin là c’est quand même pas lui

ça c’est sombre ça ça n’irait pas sur mon mur

c’est gentil

dame devant un Canaletto : ah oui chez ma mère y’avait 2 canaletto et quand elle est morte

mon frère a dit : non pas du tout on ne peut pas les séparer, c’est une paire

moi je repère toujours le petit que je pourrais voler

pas une mauvaise critique que de dire je le mettrais bien chez moi

très très grande marine qui fait tout le mur

quelle marine ?

Celle qui fait le mur

c’est pas turner

ah si l’un des deux oui

avalanche extraordinaire

l’un de vous deux doit mettre du rouge à lèvres

je mets virginia ici ce sera plus pratique

petite toux de pascal

tu vas mettre du gras sur ton clavier

oh oui modère moi

t’as pas honte

inquiétant un modérateur qui boit

t’es arrivé à l’heure

mais le dernier

on savait pas qu’il buvait à l’époque

le pouvoir lui est monté à la tête

sitôt nommé sitôt des excès

j’ai célébré ma nomination en tant que modérateur

L’onction démocratique ça te fait rire

tu vas pas au hangar t »as pas de poppers ?

Je ne connais pas le dépôt

quand le jazz me gonfle pas je reste

tartarin sur les alpes alphonse daudet

tu m’as fait lire malaparte je peux bien lire tartarin

léon bloy c’est un con mais c’est très bien

eau : univers maritime le hublot

pp.111-127

La Doulou

p.128 exactement comme p.111 : « L’ombre de leur propre sautant à un rythme régulier »

l’ombre fidèle

« les collines, et les petits jardins clos de mur »

ils partaient dans les bosquets pour se piquer à la morphine

sur fb

Internet : églogues généralisées

la suite c’est Journal de travers

trouver une engueulade dans Travers impossible car s’engueulent trop

propose pp.1056-58 Travers avec 1057 : petit truc sur Albertine

« votre main fil fatal » Phèdre Acte II? Scène 5

« ma sœur de du fil fatal eût armé votre main »

« il n’y a que les maîtres de l’art qui puissent développer » corneille

identification de l’île

« pas de »

archipel : oeuvre de Boucourechliev

phèdre par martine chevalier

elle est perfide quand elle est pas contente elle reprend mais tout bas

cartes du monde qui ne correspondent pas entre elles

p.1135 Travers

recoupe Middlesex et le comté anglais

déception de PZ à 12 ans il ‘est rendu compte que Verne était coupé

c’est parce que t’as lu la version abrégée

je te jure j’ai pas lu la version abrégée

Haggard, Les mines du roi Salomon : on peut couper

a huge crab chambre jacob

pale fire nabokov

nombres : Eté Travers II

le trois est le chiffre de la mort

catafalque ; signe de la mort

trois jours plus tôt

quoi vrai quoi faux ?

Variation ?

Le coup des Coréens

40 Coréens : Travers été : trentre petits coréens

philippe a baigné dans wagner

retour à Carus

Sur Bax

Théologie mystique, Jen-Pierre Camus

suite : Retour à Rannoch Moor, ce qui n’y a pas été dit

les deux visiteuses : les deux visiteurs, inversion p. 122

dans Rannoch Moor, précise qu’elles leur prête la biographie de Bax devenue introuvable

plus les chiffres, 111, 11, 9;

« elles ne s’en souviennent plus » : Rannoch Moor

dépression : deux sens du mot ?

« certains mots devraient être dits » : Travers, dispute avec William ?

Re Matthews Arnold

si je reste sans rien faire devant un film, je m’endors

je ne regarde jamais de films chez moi

arnold bax malcolm arnold ?

Chez naxos y’a du bax

sur musicme y’a pas de bax

deezer non plus

nous fait pas suer avec jules moinaux

jacques loussier play bach en loucedé

tu m’as pas conseillé ça c’est pour te faire bisquer

t’avais mis ça comme écoutable

juste ça

oh il joue faux il joue faux…

allons à la gare de Guérin

la SLRC c’est un peu terrifiant

il a la dent dure de toute façon

il suffira de faire savoir qu’il prône jacques loussier

on a rien foutu pendant trois ans

on est très mal assis sur les gradin de bayreuth

une fois et c’est tout

tout le monde est égal devant la musique du maître

c’est frontal Bayreuth

trop rococo merci

Parsifal t’en a pris pour 7 ans tellement c’est long

on n’a pas les solutions

on trouve une confirmation après coup

toujours plaisir

Nicole Lapierre

Changer de Nom, Penser ailleurs

certains mots feraient dissonance + transitions qu’on ne voit pas

on parle des vieilles corréziennes à cheveux mauves

on reprend

je fume

p.133

mairie de montreuil

roussel suicidé à palerme

photo de nice

ailes de la colombe transition vers venise

transition wagner je voudrais que mon œuvre soit une œuvre de transition

Publicités

Actions

Information

10 responses

3 04 2010
VS

Wouaouh. Je pensais que tu n’aurais mis que les bêtises, mais en fait c’est très précieux. Merci beaucoup.

3 04 2010
infundibuliforme

prego. scribe un jour, scribe toujours. ça recommencera.

3 04 2010
Aline

Compte rendu exhaustif. Bravo !
Tu vas bientôt pouvoir écrire des Eglogues…

3 04 2010
Philippe[s]

P’t »être que l’on pourrait utiliser cette page pour faire part de nos remarques :
– il me semble hautement improbable que Richard Wagner ait pu qualifier son oeuvre d’oeuvre de transition
– pour essayer d’illustrer le concept de dissonnance : je trouve étonnant que n’apparaisse nulle part « Pelléas » (sauf erreur de ma part), alors que l’on pourrait trouver énormément de résonnances (Pelléas / Tristan, Debussy / Wagner, Arkel, Maeterlink – Leblanc, usw)
– Il n’y a pas de gare à La Garde Guérin
– pour Boucourechliev, voir FB

Bravo Jérémy

3 04 2010
infundibuliforme

Merci, Philippe(s).
Si la page peut servir de gloses et d’églogues aux églogues, please, suit yourself.
– pour l’instant, pas trouvé de vert dans « Profession : reporter » : les murs oscillent entre bleu pâle, presque mauve, et ocre au début du film. Et l’Hôtel de la Gloria, à la fin, est blanc cassé. Par ailleurs, les murs, au début, ne sont pas du tout lézardés. à moins que bleu, vert, inversion, georges sand, sang, sans, etc. mais je ne pense pas non.

3 04 2010
nicolas75004

Indispensable chronique, bravo, bravo !

3 04 2010
VS

« Cet art de la transition est mon art le plus subtil et le plus profond. » phrase de Wagner quelque part dans sa correspondance, je crois. Nous allons rencontrer cette phrase dans les pages à venir.

– le vert est la couleur de la mort (Nabokov, « Feu pâle »). Le blanc et le vert, couleur de « Passage ». associé au tennis?

– pas « maison d’honneur », mais Légion d’honneur. Cette maison est à rattacher au thème de l’inversion (j’ai l’impression que les liens ne passent pas, donc je triche):
vehesse.free.fr/dotclear/index.php?2005/12/31/1332-fontanges-onslow-wolfson

Elle sert également de modèle dans Roman Roi, de mémoire.

4 04 2010
Philippe[s]

Ah mais un « art de la transition » et une « oeuvre de transition », ce n’est pas du tout la même chose !

4 04 2010
VS

C’est bien pour cela que je n’aime pas parler sans les phrases sous les yeux. L’à-peu-près est toujours à vérifier, car il est toujours faux (au moins dans mon cas).

4 04 2010
VS

Philippe: comme je suis en train d’indexer mon blog, je repasse sur tous les billets (peu à peu) et je tombe sur une mention du château d’Arkel, très incidente: vehesse.free.fr/dotclear/index.php?2005/12/31/1331-parler-d-onslow

Sinon, « c’est vrai que » j’ai du mal à saisir exactement ce concept de dissonnance : est-ce que ça veut dire qu’on voit apparaître dans le texte un mot qui ne se rattache à rien, ou au contraire, qu’un mot n’apparaît pas mais qu’on doit interpréter un certain nombre d’allusions qui pointe vers ce mot (ou cette idée)?
Autrement, qu’est-ce qui apparaît « matériellement » dans le texte, de quel signifiant disposons-nous? Renaud Camus n’a pas donné d’exemple?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :